Nouvelles 2020

Le prix de l'arbre de l'année 2020 a été attribué au Châtaigner d'Ypres

Le Fonds Baillet Latour attribue chaque année, alternativement en Flandres et en Wallonie, le Prix de l’arbre de l’année mettant ainsi en valeur les caractéristiques exceptionnelles et vénérables d’un arbre ainsi que son appartenance à notre patrimoine culturel.

Le Prix, octroyé par Le Fonds Baillet Latour, pour un montant de 2500€, est destiné à la mise en valeur de l’arbre soit par un traitement particulier nécessaire à l’arbre, l’aménagement de ses abords, sa promotion auprès de la population,…

Cette année-ci le Prix de l’arbre de l’année 2020 a été décerné au châtaigner d’Ypres. 

Entre autres caractéristiques exceptionnelles, le châtaigner d’Ypres, vieux de 160 ans, est constitué de 4 troncs et a connu et survécu aux deux guerres Mondiales et à leurs bombardements.

Situé près de la porte de Menen qui commémore les nombreux morts de la Première guerre Mondiale, il est le fier témoin de l’histoire de sa région et de notre pays et, au vu de sa robustesse, le restera encore pour de nombreuses années.

http://boomvanhetjaar.be/

Président

Après 12 ans à la présidence du Fonds Baillet Latour, Jan Huyghebaert cède le relais à Thomas Leysen.

Le baron Huyghebaert avait succédé en 2008 à feu le baron Philippe de Schoutheete de Tervarent. Son mandat fut surtout marqué par une attention particulière aux projets d’éducation et d’intégration des jeunes ainsi que par une grande sensibilité à la culture et à la musique en particulier. Son successeur, réputé pour ses qualités de gestionnaire est connu notamment pour être un grand passionné de Rubens. Les deux hommes se sont déjà cotoyés au cours leur carrière professionnelle notamment chez KBC.

Musée Horta

Le bureau et l’atelier des dessinateurs d’Horta désormais ouverts au grand public grâce au soutien du Fonds.

C’est à une véritable promenade fin de siècle à laquelle sont conviés les visiteurs de la Maison Horta à Saint Gilles, ce joyau de l’Art nouveau. A la fois domicile et atelier du grand architecte, cette maison réservait au 2e étage une pièce pour les 19 dessinateurs chargés de mettre à l’échelle les croquis imaginés par Horta. Son bureau a également été réaménagé dévoilant des dessins de stylisations de la fleur ainsi qu’une collection de moulages rendant compte de la richesse créative et décorative d’Horta.

Toutes les photos

Covid 19

Le Fonds baillet Latour, comme la plupart de ses partenaires, n’échappent pas aux impacts négatifs du coronavirus.

La situation de pandémie mondiale et les conséquences socio- économiques qu’elle provoque, ont dès lors conduit le conseil du Fonds Baillet Latour à redéfinir et adapter ses interventions afin d’inscire son action dans la durée. Nous poursuivons notre mission en portant nos valeurs en ces temps troublés et gardons une confiance dans un avenir plus serein. Merci à tous nos partenaires qui se sont adaptés avec rapidité et résilience à cette situation nouvelle.

van de Velde

Le Fonds soutient un projet de conservation de la collection du fonds d’Archives van de Velde (un des pères de l’Art nouveau) de la Cambre.

Sont concernés les plans de mobilier datant presque tous de la période allemande de van de Velde à Berlin et Weimar (1902-1914). Il s’agit de plans d’exécution au graphite et au crayon de couleur sur papier translucide. Ils correspondent aux règles du dessin technique des meubles destinés à la fabrication artisanale. L’objectif est de permettre la manipulation des documents et de rétablir la lecture des informations qu’ils contiennent. Le traitement consistera essentiellement au renforcement structurel des documents et au rétablissement de la planéité de l’image en vue de sa digitalisation et de sa mise à la disposition des étudiants et du public.

Toutes les photos

Islams

A l’heure de la chute de Daech et de la transformation de Sainte Sophie en mosquée, la chaire des Islams contemporains fait le point sur son action.

En 2015, dans un contexte tendu, la chaire «Islams contemporains » fut créée à l’UCL avec pour objectifs clairs de développer un pôle d’excellence pour aider la société à mieux appréhender les transformations en cours. S’en suivirent un soutien accru à divers programmes d’enseignement et de diffusion, des animations scientifiques (séminaires, conférences,…), l’organisation de 3 summer school, le développement d’une vraie stratégie de communication… Un travail important reconnu dans la société et sur la plan international.

60 ans

Le rendez-vous annuel des Paralympics Sport Awards a été marqué par la célébration des 60 ans du mouvement en Belgique.
 

L’évènement - rehaussé de la présence de la princesse Astrid et le prince Lorenz- replongea d’abord les invités dans les premières heures du mouvement paralympique. S’ensuivit la mise à l’honneur des athlètes pour leurs performances de l’année écoulée, notamment le jeune nageur flamand Sam de Visser qui reçut le trophée Engie Talent de l’année 2019. Divers intermezzo musicaux rythmèrent la soirée qui se termina par un walking dinner placé sous le signe du Japon et des prochains J.O. de Tokyo.
 

Toutes les photos

Maraîchers

La coopérative semencière «cycle en terre» remporte le premier Prix Baillet Latour pour l’innovation en maraîchage

 

Sur un champ d’1 Ha à Havelange, Fanny Lebrun (initiatrice  du projet qui regroupe déjà quelques 120 coopérateurs) produit des semences bio, locales, adaptées à nos climats. Elle se concentre sur des variétés fixées et stables de génération en génération. Ce Prix est une initiative de la Chaire Baillet Latour en Agricultures nouvelles créée en 2017 par l’UCL dans le cadre d’un ambitieux projet scientifique autour des fermes universitaires sur la base d’une réflexion interdisciplinaire sur l’avenir de l’agriculture et l’alimentation.

Toutes les photos

Brasseries

Présentation du livre sur l’histoire d’AB InBev, le plus grand groupe brassicole au monde. Un ouvrage réalisé par 4 chercheurs de l’ULB et de la KULeuven.

C’est avant tout une plongée passionnante dans l’histoire de la bière belge et d’une de nos plus grandes réussites économiques nationales. Le livre retrace avec précision tous les épisodes de la success story d’Artois et Piedbeouf : le règne de Léon Verhelst chez Artois, la création des marques star Stella Artois et Jupiler, les accords secrets de fusion, le rachat de Labatt et la stratégie d’internationalisation. On relèvera également les chapitres consacrés à l’identité familiale de l’entreprise ainsi qu’au rôle des différents actionnaires historiques. En vente sur : info@iblf.be.