Nouvelles 2019

Prix de l'environnement 2019

Le domaine de Weerberg (Leefdaal) - appartenant à la famille de Liedekerke depuis plusieurs siècles - reçoit le prix Baillet Latour de l’environnement 2019. Ce domaine est composé de forêts et de terres agricoles dans les zones ouvertes de Leefdaal et Neerijse. Rodolphe de Liedekerke, lauréat du prix, le gère en coopération avec les agriculteurs locaux en y appliquant de nouvelles techniques agricoles destinées à la restauration de l’environnement et du sol. Plusieurs initiatives ont été prises également pour garantir un habitat à des espèces animales, dont le crapaud accoucheur, une espèce protégée européenne.

Toutes les photos

Vocatio

Parmi les 18 nouvelles bourses de la Fondation Vocatio, 2 bourses Baillet Latour sont attribuées à une architecte et une violoncelliste. Depuis 56 ans, Vocatio repère, encourage et épaule des jeunes dans l’accomplissement de leur vocations. Depuis, ses débuts, 763 «coups de pouce» ont ainsi été attribués non seulement sous la forme d’un soutien financier mais également d’un accompagnement personnalisé et la mise à disposition d’un réseau de relations. Cette année, un nouveau domaine d’activités - celui des arts artisanaux- a été rajouté et le nombre de candidatures a explosé à 400. Preuve que l’engagement sociétal existe toujours et qu’il mérite aussi d’être soutenu.

Toutes les photos

Records

La 37e édition des jeux paralympiques organisée à Sint Niklaas a battu tous les records d’affluence. Cette édition marquait le 40e anniversaire des Special Olympics Belgium. Plus de 10.000 spectateurs et un npmbre croissant de personnalités publiques, politiques, et sportives ont pu assister aux exploits de quelques 3400 athlètes issus de 320 clubs participants. Sous un soleil éclatant, quelques 1100 médailles d’or ont été décernées et 3500 screening médicaux ont été réalisés à travers 8 disciplines du Healthy Athletes Program. Une grande édition !

Toutes les photos

Finale

Le concours Reine Elizabeth aura permis à de nombreux belges de se distinguer dans son organisation ou comme participant. Le Fonds parraine le célèbre concours musical tant au niveau de l’organisation que de la communication. Il a en outre financé une opération de valorisation du patrimoine du concours et offre chaque années des bourses d’étude à de jeunes talents en résidence dont la hongroise Julia Pusker, finlaliste cette année. Rayon belge, épinglons également Sylvia Huang pour sa méritoire accession à la finale. La compétition a été remportée par l’américaine Stella Chen. Elle recevra en prêt pendant 4 ans le Stradivarius «Huggins» 1708.

Lombard 2019

Les huits panneaux peints du retable de la Passion du Christ (attribués à Lambert Lombard) reviennent à la Collégiale St Denis à Liège. Ce retable en bois réalisé vers 1525 est dû au sculpteur bruxellois Jan Borman. Les 8 volets sont attribués au peintre liégeois Lambert Lombard. La richesse des compositions, la qualité du style et la taille de l’ensemble en font une oeuvre remarquable. La restauration a été réalisée par l’Institut Royal du Patrimoine Artistique et cofinancée par le Fonds et la fondation Roi Baudouin. Les huit panneaux sont désormais mis en valeur dans des vitrines équipées d’éclairage led et agrémentés de panneaux didactiques.

Toutes les photos

Julia

La violoniste hongroise Julia Pusker, boursière du Fonds Baillet Latour, en demi-finale du concours Reine Elizabeth. Agée aujourd’hui de 27 ans, la jeune artiste avait reçu une bourse du Fonds pour parfaire sa formation à la Chapelle musicale durant l’année académique 2016/2017. Pour son entrée dans les 1/2 finale du célèbre concours, elle a d’abord joué l’oeuvre imposée «Scherzo et Bagatelle» où elle a réussi à convaincre de la sureté de ses moyens techniques et à insuffler une véritable expressivité. Elle a ensui!te opté pour la sonatine opus 100 de son compatriote Antonin Dvorak où elle a montré un jeu raffiné et habité. A suivre dans la compétition.

Tous les lauréats

Grant 2019

Le Professeur Julie De Backer (Hopital universiotaire de Gand) reçoit le Grant for Medical Research 2019. Ce crédit portant sur 3 ans - attribué à un jeune chef de groupe pour financer un projet de recherche sur le thème du Prix de la Santé dans une Université ou un Hôpital Universitaire belge - est accordé au professeur Julie De Backer pour ses recherches sur le développement d’une approche médicale plus précise des troubles héréditaires de l’aorte thoracique. Le Professeur De Backer est cardiologue et généticienne clinicienne, et professeur agrégé à temps partiel à l’Université de Gand.

Toutes les photos

Laureats

Prix de la santé 2019

Le Professeur Catherine Boileau (Hopital Bichat et Université Paris Diderot) lauréate du Prix de la Santé 2019. Ce prix Baillet Latour de la Santé - la plus importante récompense internationale décernée en Belgique - portait cette année sur le thême des maladies cardio-vasculaires. Le Professeur Boileau a été primé pour ses recherches innovantes et ses découvertes exceptionnelles dans la compréhension des origines génétiques de maladies vasculaires comme le syndrome de Marfan et la maladie coronarienne athérosclérose, y compris la découverte de PCSK9.

Toutes les photos

Lauréats

Prince Lorenz

Le prince Lorenz - président d’honneur du fonds Patrimoine de la Fondation Roi Baudouin a visité le musée Hof van Busleyden de Malines. Le musée - qui a fait de Malines un nouvel acteur culturel dynamique - est dédié à la culture et l’histoire des ancêtres du prince. Au programme de la journée figuraient quelques chefs d’oeuvre restaurés sous l’égide de la Fondation comme le “Kastje van de Grote Raad“ un meuble du 15e siècle qui a appartenu à Marguerite d’Autriche. Le point d’orgue fut cependant la visite des célèbres Besloten Hofjes, uniques en leur genre dans le monde.

Toutes les photos

Chambre impériale 2019

Le Fonds soutient la restauration des archives des procès du Tribunal de la Chambre impériale (1495 - 1806). Ce tribunal était la dernière juridiction de recours dans les affaires civiles pour les habitants des principautés de Liège et de Stavelot-Malmedy dans la période du Saint-Empire romain germanique. La procédure était manuscrite et parmi les archives concernées certaines pièces sont tout à fait remarquables (protocoles, plaidoiries ou autres actes). Ces documents avaient été sérieusement endommagées lors d’un bombardement allemand en 1944.

Toutes les photos